Projet 17 mai: Capitaine Line




Capitaine Line


26 commentaires:

  1. Le plus drôle là-dedans, c'est que nous avons toutes et tous une colonne familiale "sans espoir" ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tous, même avec grands parents au complet :)
      Mais malheureusement ça reste rare.

      Supprimer
  2. et j'ai envie de dire qu'il faudrait ptet penser à pas l'inviter cette colonne là :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire!! Ca ne peut leur faire que du bien! Et puis au pire, ils te parlent plus... ce qui ne serait pas une grande perte je crois

      Supprimer
  3. *tuerait

    *rappelle-moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grammairologue orthophobe en plus?
      C pa bô.
      Shame on U

      Supprimer
    2. L'orthophobe c'est pas plutôt celui qui fait des fautes?

      Depuis quand c'est une honte de vouloir écrire correctement?

      Supprimer
    3. pb, je t'aime !

      Supprimer
    4. Grammar nazi ! :l

      Supprimer
  4. haaaa oui, honte sur moi, c'est ma faute, ma très grande faute !
    j'aime l'orthographe, c'est lui qui ne m'aime pas ...
    ces erreurs m'ont été signalées et je n'ai pas fait les corrections.

    j'arrange ça le plus vite possible !


    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "c'est elle qui ne m'aime pas"... :-)

      Sinon, bravo, joli planche aux personnages très expressifs.

      Supprimer
  5. la fameuse colonne familiale sans espoir ^^ faut pas les inviter ^^

    RépondreSupprimer
  6. HAHA...j'aime ton humour ma grande !

    RépondreSupprimer
  7. On aurait presque envie de lui foutre des claques à cette cousine, personnage caricatural qui ne comprend pas la différence entre officieux et officiel, émet des avis à la place de la mère, et pire, de feu papy. Mais, soyons tolérants, peut-être qu'il y a encore de l'espoir, je l'espère.

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est pas "Autant pour moi" plutôt ?

    Sinon, planche très agréable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non.
      Moi aussi, j'ai fait la même faute pendant longtemps... C'est, je crois, une erreur courante.
      Mais si on regarde l'origine de l'expression (Google !), on s'aperçoit que c'est bien "au temps pour moi".

      Supprimer
    2. En fait, selon l'académie Française, les deux expressions sont valables ;)

      Supprimer
    3. Exact : le "au temps pour moi" a une origine militaire, et le "autant pour moi" une origine littéraire. Le plus ancien était "autant pour moi", mais l'académie française considérant que ça ne veut rien dire, a mis en avant le "au temps pour moi".

      ... Qui, selon moi, n'a pas plus de sens, mais ça, c'est mon opinion de grammar nazi, huhu.

      Supprimer
  9. Ce strip est très choquant. Certaines perversions devraient être sanctionnées.

    Restons vieille france et préservons notre bon vieux "autant".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui me choque le plus, c'est toi. (Tu permet qu'on se tutoie ?) Et les pervers, c'est ceux qui tiennent à sanctionner les gens pour leur goût!
      C'est a désespérer qu'un site comme ça ne fasse pas entendre raison aux homophobes...

      (J'espère que c'était de l'humour... mais à ce moment-là, signale-le que je m'énerve pas pour rien ! >.<)

      Supprimer
  10. "Autant pour moi" :p

    RépondreSupprimer
  11. Vous allez s'en doute vous énerver, mais pourquoi penser que l'homophobie est mal ? Je suis pour les débats, donc allons-y : je ne suis pas pour faire du mal aux homosexuels mais ne pourrait-on pas simplement vivre dans l'indifférence ? Ils nous emmerdent pas, on les emmerde pas ? Est-ce mal d'être choqué par ces pratiques ? Je ne vois pas en quoi. On ne peut pas juger si ce qu'ils font sont bien ou non de même que l'on ne peut pas juger si être homophobe est bien ou non. S'ils peuvent choisir de faire cela, j'ai le droit de penser que ce n'est pas bien non? Pourquoi devrait-je me conforter à vos pensées ?

    Pourquoi est-ce révoltant de penser que c'est une maladie ? C'est pourtant prouvé que l'éducation de la mère ou du père provoque ces comportements non ? Bon une maladie induit un traitement et/ou un changement d'état par la suite, donc une anomalie ?

    Je sais que je vais me faire lyncher mais c'est uniquement pour faire avancer les choses et permettre à des gens vieille école comme moi de progresser, je suis pas facho ni nazi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense tout simplement que le fait d’en parler a pour but de dénoncer la violence (verbale ou même physique) de l’homophobie. Bien sûr, tout comme pour le racisme ou autres formes de discrimination, rien ni personne ne pourra interdire les gens de penser ce qu’ils veulent.

      Supprimer
    2. Ce n'est en aucun cas prouvé que l'éducation des parents influe l'orientation sexuelle de leur parents. Et même éduqués par des homosexuels, ton môme ne sera pas gay pour autant.
      De plus l'homosexualité n'est ni bien ni mal tout comme l'hétérosexualité n'est ni bien ni mal ; pourquoi avoir besoin d'un jugement de valeurs?
      On ne demande en rien de se conforter à nos pensées, juste de respecter. C'est gênant d'être toujours regardé de travers par des gens qui, comme tu dis, sont "choqués par ces pratiques" alors qu'on ne fait que s'aimer! Et encore quand ce ne sont que des regards... Ne trouves-tu pas ça choquant qu'on puisse condamner des gens pour quelque chose dont ils ne sont pas responsables? Ne trouves-tu pas ça choquant de vouloir "soigner" des gens qui ne se portent pas mal?
      C'est révoltant de penser que c'est une maladie parce que les homosexuels ne veulent -ni ne peuvent d'ailleurs- pas être soignés et que ça n'a jamais fait de mal à personne d'être homo ou bi tout comme ça n'a jamais fait de mal à personne d'être hétéro et on ne meurt pas d'homosexualité que je sache! Tout au plus il est possible de mourir pour cause d'homophobie avancée... En somme l'homosexualité n'est pas une maladie.
      Ce que je désire en tant qu'homosexuelle, c'est simplement qu'on me laisse tranquille justement et que l'on me respecte en tant que citoyenne à part entière donc qui a le droit de se marier et d'avoir des enfants sans être insultée ou montrée du doigt.

      Supprimer