Projet 17 mai: Erika Moen




Erika Moen



45 commentaires:

  1. Je me disais aussi que le "frifri" n'était pas innocent ! Merci Dwam d'avoir traduit ce petit bijou !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ! Pour être passé de fille hétéro à fille bisexuelle pour enfin m'identifier à garçon pansexuel, je m'identifie pas mal à cette petite BD ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'adore, je suis fan ! Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. et oui autant d'intolérance chez les homos que chez les hétéros... Très belle BD en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah bin j'ai appris un mot moi, merci ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai appris un nouveau mot :)

      Supprimer
    2. j'en ai pas appris qu'un...

      Supprimer
  6. Bravo Erika, et félicitations à ce chouette projet! :)

    RépondreSupprimer
  7. aussi instructive qu'interessante, super!

    RépondreSupprimer
  8. Superbe participation. Vraiment un chouette témoignage !

    RépondreSupprimer
  9. Très joli témoignage effectivement. J'aime particulièrement la morale finale. Elle a trouvé son bonheur, et ça c'est bien au dessus des préjugés :)

    RépondreSupprimer
  10. ah lala les étiquettes !! très pertinent tout ça !:)

    RépondreSupprimer
  11. Très rare de parler des Queer, très bonne BD.
    Je suis cependant mitigée sur la case de fin au club de strip tease pour illustrer l'ouverture d'esprit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je partage tout à fait ton opinion Stef. J'ai trouvé la lecture de plus en plus plaisante, sauf à la fin, où en tant que féministe, le bar à strip tease... et merde...

      Supprimer
    2. Peut être que c'est un peu difficile à saisir en France, mais aux US et particulièrement à Portland, la culture des stripclubs est très très différente et c'est très répandu !

      Supprimer
  12. c'est bien de montrer que les préjugés sont encrés en chacun et qu'il est difficile de les combattre. à la fac on avait une phrase qui suivait un peu cette idée: "on est pas hétérosexuel, on est pas homosexuel, on est pas bisexuel, on est juste sexuel" ^^

    RépondreSupprimer
  13. Beau. Juste beau. Je connaissais pas le terme "Queer", moi je parlais de philanthropie avant.

    Excellente BD en tout cas, qui montre bien que le but, au fond, c'est d'être heureux avec l'Autre, et que ça se passe de pseudo valeurs. Quelle qu'elles soient.

    RépondreSupprimer
  14. La sexualité évolutive : "Cela change tous les 2 ans" lol
    Très joli témoignage :)

    RépondreSupprimer
  15. Dwam, moi aussi j'avais tilté devant le frifri, magnifique bd pour un magnifique projet =)

    RépondreSupprimer
  16. Je me sens moins seule ! Merci !

    RépondreSupprimer
  17. Il me semble que le mot altersexuel est synonyme. Très beau témoignage, et oui c'est débile de vouloir classifié les gens ainsi !

    RépondreSupprimer
  18. Superbe bédé comme beaucoup d'autres! Et je ne suis pas surprise que ce soit Dwam qui l'ai traduite! Parfaite :)

    RépondreSupprimer
  19. Merci beaucoup pour tous les belles comments ! J'étais très nerveux pour avoir ceci posté, mais vos messages gentils m'ont fait me sentir bon :)

    RépondreSupprimer
  20. C'est fou parce que moi j'ai l'impression d'être obligée de ma cataloguer hétéro, parce que je n'ai eu qu'une vraie relation amoureuse, et que c'est avec un humain mâle.
    J'ai été amoureuse deux fois, de ce mâle en question et d'une femelle, avec une voix à tomber par terre, un corps à serrer contre soi. Un jour elle m'a dit qu'elle aurait pu tomber amoureuse de moi, si elle avait été enfant.
    La seule fois où j'ai pensé sexuellement à quelqu'un d'autre qu'à mon mâle, c'était pour une lesbienne croisée en boîte de nuit. Elle serrait sa copine, et me souriait de temps en temps. Je ne sais toujours pas si elle me souriait parce qu'elle avait capté mon désir ou si elle me souriait parce qu'elle me prenait pour le regard hétéro.
    Mais voila, je n'ai jamais eu de relation avec une humain femelle. Alors j'ai l'impression de ne pas avoir le droit de dire que je suis bi.
    De l'autre côté je ne pense pas que l'hétérosexualité ou l'homosexualité à 100% existe. Le coeur aime une personne en priorité plus qu'un vagin ou un pénis.
    Je souhaite à tout le monde des nuits tendres, de douces caresses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement vrai !

      Supprimer
    2. "Le coeur aime une personne en priorité plus qu'un vagin ou un pénis. " Celle là, je la retiens! Merci :)

      Supprimer
    3. Je me reconnais beaucoup dans ton com et je le soutiens à 200% ! Rien à rajouter !

      Supprimer
  21. Très belle découverte. Merci pour la traduction en français

    RépondreSupprimer
  22. Makeunifiiiik! Et juste. ça fait du bien.

    RépondreSupprimer
  23. Vraiment très sympathique, je me sens aussi touchée par cette histoire. Mon homme me demande parfois ce que je suis et j'ai du mal à définir si je suis hétéro, ou bi. Je suis sortie avec deux filles avant lui et jusque là je pensais être exclusivement attirée par les filles, et puis finalement non.
    Et c'est vrai qu'il y a parfois un regard mauvais chez les homo aussi quand on aime pas exclusivement un seul sexe.

    RépondreSupprimer
  24. Pour le moment ma contribution préférée à ce site (je les lit dans l'ordre). Témoignage très constructif. Je suis à fond contre les étiquettes. Merci

    RépondreSupprimer
  25. Tellement vrai ! Peut importe le sexe, nous sommes tout simplement des humains attirés par d'autres humains, pourquoi devrions nous nous placer dans des catégories restrictives ?

    RépondreSupprimer
  26. Merci beaucoup pour cette planche qui résume vraiment ce que je pense de moi même. Libérateur de voir qu'on est pas seule...

    RépondreSupprimer
  27. Mélissandre L.21 mai 2012 à 00:15

    Hahaha "elle est seule, elle est donc asexuelle!" J'ai beaucoup ri en lisant cette bd qui explique exactement ma vision des choses ! Merci aussi à dwam pour cette chouette traduction!

    RépondreSupprimer
  28. Je vais dire une couennerie mais du coup je vois mal la différence entre bi et queer.

    RépondreSupprimer
  29. Cette nana est trop cooool!!

    RépondreSupprimer
  30. C'était sympa jusqu'à ah oui super, allez viens ce soir on achète une femme à deux.

    RépondreSupprimer
  31. Ah oui et tient histoire d'en rajouter une couche, la personne qui a traduit cette planche.
    Quand elle parle concernant ce qu'elle vit via sa propre planche, il y a le mot sexisme.
    C'est moi ou là quand même c'est flagrant et dégoulinant.

    J'en ai ras le bol que dans les milieux lgbt queer ce que vous voulez le sexisme soit toujours aussi présent.
    Non on n'achète pas un être humain.

    Kiob

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui ait traduit la planche.
      Alors déjà, je le répète, c'est un peu difficile à saisir en France, mais aux US et particulièrement à Portland, la culture des stripclubs est très très différente et c'est très répandu ! Il y a une sacrée différence avec les bars à hôtesses hyper glauque d'ici - là-bas, les filles sont des danseuses, performeuses, acrobates, et carrément respectées. Il y a différents styles de clubs et de performances, mais non, tu n'achètes pas un être humain - tu déposes un pourboire pour une danse. Ça ne va pas plus loin.

      Personnellement, mon autre travail consiste à photographier des filles nues, ou à poser moi-même, modèle vivant ou modèle photo, la majorité de mon boulot tourne autour de l'érotisme et de la nudité - donc ça va j'ai eu le temps de me questionner et de me positionner par rapport au sexisme ambiant et à l'objectification des femmes, merci. Erika est auteur de bédé, modèle vivant nue également, et à peu près tout son travail tourne aussi autour de la liberté d'orientation, de style de vie, et de la sexualité, donc je peut répondre à sa place la même chose : elle a probablement une vision, une expérience et une réflexion bien plus poussée et plus claire sur les problèmes de sexisme et de discriminations que tous les auteurs réunis ici.
      Le féminisme pro-sexe, ça ne te dit rien, non ?

      Cadeau http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9minisme_pro-sexe

      Supprimer
  32. Bravo à Erika!!!! Et merci Dwam, aussi bien pour la traduc que par la réponse dans les comm'...

    RépondreSupprimer
  33. Mais c'est possible alors? Moi qui cherche depuis longtemps mon étiquette, ce pourrait il que ce soit celle la? Comme toi j’aime les gens, tout simplement. Merci

    RépondreSupprimer