Projet 17 mai: Julie Maroh




Julie Maroh






Merci infiniment à Julie Maroh de nous avoir donné l'autorisation d'utiliser sa note de 2009. Nous vous encourageons à lire le bilan du 17 mai 2009, ainsi que toutes les notes des blogueurs ayant participé à cette journée.

36 commentaires:

  1. Elle est bien ta note, toujours d'actualité hélas :(

    RépondreSupprimer
  2. Woah, elle claque cette note. Gros gros coup de coeur. (avec le générique de fin de Thor en arrière plan, ça me donnerait presque la larmichette à l'oeil)

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment sympa!... Si seulement la date n'était pas fausse à la fin. xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme spécifié à la fin, il s'agit d'une note de 2009, d'où le "dimanche".

      Supprimer
  4. Hmmm. Je ne vois pas où vous voyez un "politicien sorti de grandes écoles" faire campagne contre l'homosexualité en France (seul pays ayant des "grandes écoles"). Christian Vanneste est, si j'ai bien suivi, à la base un obscur prof de philo en lycée catholique. Même si vous étendez à "grandes universités": GW Bush doit son parcours universitaire au fait d'être fils de son père...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, avant tout, Vanneste est quand même un député, donc si ça c'est pas être un homme politique...

      Sinon, j'ai pas pris la peine de chercher trop longtemps avec mon ami Google, et ça n'a pas été nécessaire puisque je suis tombée très rapidement sur un site regroupant des citations délicieuses... notamment d'hommes et de femmes politiques. Quelques exemples :
      Christine Boutin : "Toutes les civilisations qui ont reconnu et justifié l'homosexualité comme un mode de vie normal ont connu la décadence."
      Bernard Accoyer (le président de l'assemblé nationale) Déclarations lors du débat sur le PACS "La nation n’a pas à encourager les déviances"
      Yves Fromion (député) : "Les tantes vont pouvoir se marier ! "
      Jacques Myard(Député) : Lors du débat sur le PACS "Il y a les zoophiles aussi"

      Y'en a encore plein, n'hésitez pas à aller voir sur ce site, ou ailleurs
      http://therealscandy.free.fr/humeur/proposhomofob.htm

      Et juste pour le plaisir, une déclaration d'Alessandra Mussolini : "Il vaut mieux être fasciste que pédé "


      Après, c'est vrai que je n'ai pas cherché s'ils sortaient de grandes écoles....

      Supprimer
  5. Génial ! ...en revanche ce dessin est très flatteur pour C. Vanneste, il n'est pas aussi beau en vrai ;-)

    RépondreSupprimer
  6. J'avais déjà trouvé cette BD fantastique l'année dernière. Et elle est toujours à propos cette année. Encore bravo.

    RépondreSupprimer
  7. Tout simplement vrai. C'est la première fois que je lisais un pamphlet BD. Et c'est mon préféré.

    RépondreSupprimer
  8. Toujours bien trop d'actualité, malheureusement.

    RépondreSupprimer
  9. Comme dis précédemment, ce pamphlet est toujours d'actualité. C'est triste à dire, et je me suis rendu compte de la présence d'une homophobie latente chez moi. Je me suis procuré "Le Bleu est une couleur chaude" hier et les réactions de ma famille m'ont fait peur. Je ne pensais pas entendre un jour ce genre de propos, surtout en ayant un père homosexuel.

    Il existe cette journée contre l'homophobie. Je rêve du jour où elle ne sera plus là !

    RépondreSupprimer
  10. Mis à part le fait qu'on est jeudi, la note est super, très vrai et touchante même pour des hétéros comme moi. Je suis choquée que l'on puisse penser que l'homosexualité n'est pas innée, elle l'est autant que l'hétérosexualité, la bisexualité, la transexualité... Bref. Je me considère hétéro car je n'ai aimé que des mecs jusque là mais si je tombais amoureuse d'une fille ça ne me semblerait pas du tout anormal. J'ai été élevée dans la tolérance, encore faudrait-il qu'il en soit de même pour tous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa date du dimanche 17 de 2009 ;), oui cette année sa tombe un jeudi ^___^

      Supprimer
  11. Wow !! Très fort et bien argumenté

    RépondreSupprimer
  12. superbe planche
    Je me rappelle mon premier baiser en public avec la femme que j'aimais... Je découvrais alors ma bisexualité et pour moi embrasser la personne que j'aime sur le quai d'une gare me semblait le plus naturel du monde.J'ai grandi dans un cocon de tolérance de la part de ma famille. Nous sommes un petit melting pot culturelle ^^ ... Elle ayant grandi dans une homophobie ambiante a eu un temps d'hésitation en regardant à droite et à gauche avant de me faire juste un petit baiser furtif. Ce jour là j'ai découvert que ce qui me paraissait naturel ne l'était pas pour tout le monde, et j'ai découvert la crainte qu'engendre l'homophobie quand on y a été confronté.

    RépondreSupprimer
  13. Pas de mot, si ce n'est merci pour cette note.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai vraiment failli fondre en larmes. Merci, merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  15. Il ne devrait jamais être question que d'amour. Le reste ne devrait pas compter.

    RépondreSupprimer
  16. L'autre jour, je rigolais de mon homosexualité avec mes camarades de classe...
    Il y avait quelqu'un qui n'en faisait pas partie, je l'ai choqué.
    On a un peu parlé, Il m'a avoué qu'il avait déjà frappé des gays, par ce qu'ils l'étaient.
    Il y a quelques années,ça m'aurait mis hors de moi, et je me serai battue avec lui.
    Je n'ai rien fais de cela. Je lui ai juste dis qu'il avait de la chance,que j'avais un self contrôle, en souriant. Je crois que finalement, apprendre à se contrôler, il y en a beaucoup qui ont du le faire.
    Finalement, je l'ai revus, en voyage scolaire, il trainait avec mes amis, alors j'ai fermée ma gueule, et je suis restée avec lui.
    Nous ne sommes pas devenus amis, non loin de là. Mais au cours du voyage, il ma tapé sur les nerfs par ses remarques, ma offert une clope, et ma confié pour un cours temps son gsm pour ne pas le perde.
    Je ne sais pas si je suis déplacée de raconter cette histoire. Mais je voulais dire que comme quoi, dans une certaine mesure, on peut apprendre à accepter les homophobes, autant qu'on soit gay. Que les homophobes peuvent accepter dans une certaines mesure qu'on soit gay.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. + 1. Bravo pour ton contrôle. Et bravo à lui qui grâce à ton self contrôle doit mtn se dire "je hais les homos mais il y a des exceptions" et ça de la part d'une brute pareil c'est pas rien ;)

      Supprimer
  17. Bien envoyé !

    Par contre, je dois protester avec véhémence contre l'emploi du nom de Don Quichotte pour désigner les homophobes.
    Car c'est insulter ce chevalier, preux d'entre les preux, qui ne se fut jamais abaissé à suivre le plus grand nombre. D'ailleurs, n'a il pas toujours mis son épée au service des opprimés ?
    Ne s'est il pas lancé à l'assaut, seul contre ses géants. Qu'importait au monde qu'ils fussent des moulins ?

    Il faut beaucoup de courage pour suivre et affronter ses propres chimères, beaucoup plus que pour taper sur tout ce qui nous semble différent.
    Les homophobes luttent en bande, en groupe, en cliques, en meutes, et non pas contre des moulins à vents : leurs coups portent et peuvent faire mal.

    Ces lâches ne méritent pas même d'avoir trois lettres en commun avec ce chevalier.
    "-Un chevalier errant n'a pas à se demander si les affligés, les enchainés et les opprimés qu'il croise sur les routes subissent un châtiment juste ou injuste ; il vient en aide à tous les nécessiteux, préoccupé de leurs souffrances et non de leurs méfaits. J'ai rencontré sur mon chemin un véritable chapelet de gens misérables et mécontents de leur sort, et j'ai accompli pour eux ce que ma profession me commande."

    RépondreSupprimer
  18. Superbe, comme toujours... tu parles d'Eglise, et c'est vrai, il y a un blocage par là... Ce qui est fort dommage... Je suis une chrétienne très impliquée dans ma foi, et également bisexuelle... Mon Dieu est un Dieu d'Amour, alors peut importe qui l'on aime. J'aimerais tant que mon Eglise (et les autres) le comprenne et se concentre sur l'essentiel : encore et toujours AIMER !! ^^

    RépondreSupprimer
  19. Allez allez, plus de 8 milliards de connards qui peuplent, polluent, détruisent (et j'en passe...) leur belle planète. On as déjà inventé la guerre, ça serais bête de s’arrêter la et d'être contre un des moyens les plus naturels de pas se reproduire m'enfin!!! :D

    RépondreSupprimer
  20. Cette planche donne envie d'etre de tout coeur avec toi.
    Alors de tout coeur, je te souhaite une belle vie pleine d'amour et de banalité

    RépondreSupprimer
  21. A faire circuler largement. Très beau texte, pamphlet, dessin, colorisation.... Bref je suis en train de tout lire et là je dis CHAPEAU.
    Je trouve ton texte et tes dessins aussi beaux que la lettre d'amour dans V pour Vendetta, celle de cette femme qui se fait arrêter, humiliée, torturée pour sa différence.
    J'espère qu'un jour les gens comprendront que le plus important c'est le bonheur et l'amour sous toutes ces formes ! Je suis toujours choquée de voir mes amies refuser de s'embraser ou gênées de se tenir la main alors qu'elles s'aiment. Elles rient de ma "tolérance" ... Et cela aussi me choque, AFFICHEZ VOUS ! Tout Homme à le droit au bonheur et si moi j'ai le droit de tenir la main de mon homme je ne vois pas pq vous n'auriez pas ce droit la (et tant d'autre !).
    Beaucoup de courage à toi et de bonheur au grand jour et merci pour cette planche sublime.

    RépondreSupprimer
  22. un mot: BRAVO !!
    tu m'as donné envie de faire une juste à laquelle je n'avais pas pensé, bien que je sois hétéro et complètement dévastée par ce que l'être humain peut faire à un autre être humain, EN PARLER AUTOUR DE MOI ! ce sera fait, avant le 17 mai !!

    RépondreSupprimer