Projet 17 mai: Maly Siri




Maly Siri










41 commentaires:

  1. C'est touchant ton histoire Maly ♥

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pleuré en lisant ça … ; A ; mon dieu que c'est beau

    RépondreSupprimer
  3. J'ai versé une petite larme pour la franchise et l'intimité dont tu fais preuve, merci.

    RépondreSupprimer
  4. C'est une belle histoire - qui a l'air de bien se terminer. C'est émouvant, merci de partager cette expérience.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Au 5 qui ont commenté ci-dessus, merci à vous, c'est chouette de lire vos réactions/émotions. Ca me confirme que j'ai bien fait de faire cette note un beau jour (...de 17 mai !)

      Supprimer
  6. les larmes aux yeux... merci pour ta belle histoire. c'est con mais je vais être bientôt maman, et je flippe à l'idée de ne pas le/la comprendre plus tard... Cette confidence m'a rassurée : quand on s'aime on se retrouve toujours !
    merci <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Line, oui on se retrouve toujours, si des efforts viennent des deux côtés ! Le fait que tu t'en inquiètes prédit que tu seras une maman formidable ! Merci pour ton commentaire, c'est intéressant de voir comment le lecteur en face reçoit ce témoignage et en tire des réflexions par rapport à ce qui se passe dans sa propre vie, même s'il ne s'agit pas nécessairement de la question de l'homosexualité...Merci.

      Supprimer
  7. Je me retrouve tellement dans cette BD... sauf que mes parents en sont encore au stade des insultes et du déni (bien que j'ai fait deux fois mon coming-out à ma mère...).
    Même si je m'entends pas spécialement bien avec mes parents à la base, j'espère que ça leur passera et qu'ils m'accepteront :)

    Bref, merci pour ton témoignage, ça me donne de l'espoir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec mes parents je n'ai pas lâché l'affaire, un vrai molosse! Mais c'est sûr qu'il y avait une bonne base de relation entre eux et moi, ça aide sûrement au final. Mais c'est aussi de cette façon que la blessure en a été d'autant plus profonde: je ne pensais pas qu'ils auraient une telle réaction, les connaissant.
      Ils étaient beaucoup dans le déni au début. Alors j'ai acheté un livre "Comprendre mon enfant homosexuel" et je l'ai mis sur un meuble à l'entrée de la maison, bien en évidence, ainsi que la brochure du groupe de parents d'homos "Contact" à Lyon. Ils n'y ont jamais touché mais je veillais à ce que ces objets ne soient jamais recouvert de paperasse ou de manteaux etc. C'était ma façon de les empêcher d'être dans le déni. Je ne suis pas sûre que c'était une bonne méthode, c'est peut-être trop violent pour certaines personnes.
      Ma mère m'a dit qu'elle préférait de loin discuter avec moi du sujet, même si ça se finissait en dispute la plupart du temps au début.

      Tous les parents sont différents, et il leur faut des durées différentes pour mieux accepter. Soit dit en passant c'est en cela que c'est important qu'en France le mariage soit reconnu. C'est con mais quand les parents se disent qu'après tout si la société accepte cela...Cela leur facilite le processus d'acceptation à eux. Il faut amener les conversations sans les forcer. Leur présenter ma compagne les a définitivement rassurés, aussi. Ici au Québec, on peut se marier, adopter, sur les papiers administratifs c'est écrit conjoint(e) des deux côtés des cases...C'est con mais c'est tellement agréable. Je n'ai jamais rencontré de problème, nous n'avons jamais été insultées, au contraire. Ca aide énormément TOUT LE MONDE quand la société est ok avec ça.

      Bref, c'est toi qui connais tes parents, où tu peux aller, où tu ne peux pas aller. Souviens toi avant tout de te mettre à leur place, autant que possible. Je ne sais pas si ça a été le cas pour toi mais j'ai dû faire un deuil de la vision mentie de moi-même, de la vie avec un homme...normalissime! C'est la même chose pour eux actuellement. Eux doivent faire le deuil de la fille qu'ils pensaient avoir, qu'ils pensaient connaître. Il faut leur montrer que cela ne change rien à ta personnalité, tu es toujours toi, que tu es heureuse enfin. La seule chose qui change c'est leur vision de toi en couple. La vision de la vie que tu vas avoir.
      Il faut rétablir la communication, sois naturelle...
      Tu sais pour ma famille ça a eu du bon au final mon coming out, ma mère m'a dit qu'elle avait l'impression de voir désormais plus loin qu'avant, que ça lui ouvrait d'autres horizons. Et mon père aussi. Ca m'a rapprochée de mon frère aussi, qui me défendait comme il pouvait lorsque j'ai fait mon coming out à ma mère.

      Les choses vont se tasser petit à petit!

      Bon courage Marion, je t'envoie tout plein de bonnes ondes!

      Supprimer
  8. Je vais pleurer, c'est vraiment très joli comme BD ! C'est cool que tes parents t'acceptent petit à petit, je suis contente pour toi. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! C'est tout à fait accepté maintenant! La vie est belle !

      Supprimer
  9. Je suis également heureux que nous ayons quelqu'un dans le projet pour affirmer haut et fort qu'on peut croire en Dieu et être LGBT ^^Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je ne pense pas que c'est parce que dans l'Ancien Testament il est dit qu'un homme ne prendra pas un autre homme comme il prendrait une femme...Il est aussi écrit lapidez les femmes adultères hein, ou des choses du genre. Dans le Nouveau il est écrit aimez-vous les uns les autres, et puis même à cela...Ce sont des discussions de comptoir, car les papes au fil de l'Histoire ont coupé, modifié etc ce qui est écrit dans la Bible, on ne connaît que 4 Evangiles sur un nombre considérable ! Donc, étant donné qu'on ne saura jamais la Vérité sauf peut-être à notre mort... je pense qu'en attendant il vaut mieux croire avec son coeur, prendre ce qu'il y a de bon dans la religion, et faire le bien autour de soi. Enfin, ce n'est que ma petite vision des choses...

      Et tu sais ce qui est drôle ? C'est que cette phrase "Attention le diable peut se déguiser en amour" me vient d'une dame à qui j'ai parlé dans le train alors que je revenais de ma première rencontre avec ma copine, j'étais tellement heureuse pour ne pas dire béate! Je sais que ça fait fou comme ça mais, j'avais mon ordi ouvert avec sa photo en fond d'écran, elle m'a demandé qui c'était...Je n'ai pas eu la force de mentir cette fois.

      La dame tenait un discours très ouvert au début "ah mais moi vous savez la diversité je trouve cela merveilleux bla bla bla je suis très tolérante!" Et puis, plus c'est allé dans la conversation, plus elle a commencé à me dire que Dieu n'approuve pas cela etc...Que c'est contre-nature etc...Et puis le coup du diable...Puis,"vous verrez je suis sûre que vous reviendrez dans le droit chemin, rappelez-vous de moi! Ce n'est pas un hasard si vous m'avez parlé aujourd'hui!" Je crois que je me suis jamais autant mordu les doigts d'avoir "ouvert mon coeur" à une inconnue! Il y avait un gros malaise derrière mes sourires polis. Au fond de moi je me disais que la société était malade!
      Et là vient son arrêt."Ah c'est là que je descends! Bonne vie mademoiselle!" Croyez-le ou non, elle est descendue à la ville de... "Gland". J'ai tellement ri intérieurement, et je me suis dit que c'était un signe de Lui là-haut!!! ;)

      Supprimer
  10. Bravo Maly

    J'espère que ton histoire en réconfortera plus d'un/e, qui passe par le même chemin en ce moment (avec ou sans la question religieuse).

    RépondreSupprimer
  11. Juste en passant, Dieu est une femme. ;)

    RépondreSupprimer
  12. Terriblement superbement amoureusement beau témoignage... <3
    Merci.

    RépondreSupprimer
  13. Voilà, ça c'est juste, poignant, argumenté, malin et beau. Merci.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai lus toutes les contributions, et celle ci est la seule a m'avoir fait pleurer (meme si d'autres m'ont mis la larme à l’œil) et je crois que c'est parce qu'on sent que l'histoire est vécue. C'est beau quelqu'un qui se met à nus et c'est beau quand ça se finit bien.

    RépondreSupprimer
  15. RAAAH, MAIS POURQUOI JE PLEEEUURE ? ><
    J'avais déjà verser quelques larmes en lisant la 1ère vague de participation, mais pas au point de n'plus rien voir avec mes lunettes.
    C'est... Magnifique, super touchant, il n'y a pas de mots. Merci beaucoup Maly ! <3
    Je ne te connaissais pas et je trouve tes dessins superbes, encore plus depuis que j'ai lu ton histoire :')
    God Bless You !

    RépondreSupprimer
  16. Merci, merci, merci, merci pour ça!

    RépondreSupprimer
  17. touchant et très beau... tu m'as mis les larmes aux yeux... merci pour ce partage... Et je me rends compte a quel point mes parents sont ouverts... merci, merci... je te souhaite tout le bonheur du monde!!

    RépondreSupprimer
  18. C'est la première fois qu'une BD me fait pleurer!! Je suis ravie de savoir que tout va bien entre vous maintenant :)

    RépondreSupprimer
  19. Je rajoute mes larmes aux yeux à celles des autres. Votre témoignage est très sincère et touchant, merci de nous l'avoir fait partagé.

    RépondreSupprimer
  20. j'ai pleuré tellement c'est beau

    RépondreSupprimer
  21. Merci, c'est très émouvant, touchant, beau et sensible, tout ça tout ça !!

    RépondreSupprimer
  22. Très beau, très émouvant! Et j'ai aussi eu ma petite larme quand ta mère te prend dans ses bras et t'accepte comme tu es...

    RépondreSupprimer
  23. Je te remercie infiniment ! :) Et pour la BD et pour cette parenthèse religion. Il est écrit que Dieu aime TOUS ses enfants et que ce n'est surement pas le rôle des autres pêcheurs de nous faire la morale ! Ça fait chaud au coeur de savoir qu'on est plusieurs à suivre le même parcours ! Encore merci !

    RépondreSupprimer
  24. Les larmes roulent, très touchant! Merci pour ce beau moment ! :-) Et les dessins : supers !

    RépondreSupprimer
  25. J'ai pleuré à la fin, très touchant !

    RépondreSupprimer
  26. Outch, le mascara qui coule...

    Mais bon, "le diable se cache dans le désir"? Qu'il soit homosexuel ou hétéro, le désir est d'abord affaire de rencontre et d'alchimie, quoi de diaboilique là-dedans?

    En tout cas, pour une mère assez récente comme moi, c'est un beau rappel de la différence entre l'enfant rêvé et la personne réelle qui grandit. Même si le chemin fut douloureux, tes parents se sont révélés de belles personnes finalement...

    RépondreSupprimer
  27. C'est beau. Je pleure. Bravo à tes parents.

    RépondreSupprimer
  28. Bravo à tous les trois :)

    RépondreSupprimer
  29. Et dire que d'habitude je ne pleure jamais.. :') Merci pour ton témoignage, il m'a apporté du réconfort et du courage à l'idée de l'annoncer un jour à mes parents. Ton histoire est au fond simple mais fait tellement rêver. Merci encore.

    RépondreSupprimer
  30. juste merci... ton texte m'a émue, et cest juste pafait à lire avec take care de beach house en fond ! :')

    RépondreSupprimer